H8016
Apirion, chez Anaximandre, chez Chlomo



H8016 Apirion, chez Anaximandre, chez Chlomo

Apirion, chez Anaximandre, chez Chlomo.



Chez Anaximandre, l’Apeiron est l’infini.



Chez Chlomo, qui construit un Apirion, il s’agit, selon Rachi, de la tente du rendez-vous.



Chir ha chirim 3.9



Chlomo s’est fait un Apirion.



Louis Second



Chir ha chirim



3.9
Le roi Salomon s'est fait une litière De bois du Liban.
3.10
Il en a fait les colonnes d'argent, Le dossier d'or, Le siège de pourpre; Au milieu est une broderie, œuvre d'amour Des filles de Jérusalem.



Chlomo était-il un chat, pour se vautrer sur une litière ?



Apirion fait de bois…



L’infini d’Anaximandre est plus exaltant.



Mais il a vécu trois siècles après Chlomo.



Qui a inspiré l’autre ?



Chlomo est mort en 931.



L’infini ?



Le rendez-vous.



Toi et Dieu, en un lieu.



La présence, et non seulement l’absence de finitude.

Retour à la page d'accueil : ici