H7783
Sébastien Castellion : Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi



H7783 Sebastien Castellion : Calvin, tu appelles heretique celui qui ne pense pas comme toi

Sébastien Castellion : Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi.



Pour Calvin, n’importe quel crime est légitime.



S’il s’agit d’assassiner Michel Servet.



Calvin



"S’il vient à Genève, je ne le laisserai pas partir vivant."



Effectivement, il vient.



Calvin le fait brûler.



Sébastien Castellion est indigné devant cette injustice, ce meurtre.



Il dit à Calvin :



"Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi."



Perdant aussitôt son emploi.



Les crimes de Calvin se succèdent, s’enchevêtrent.



Calvin empêche Castellion de publier son livre sur la tolérance.



Plusieurs centaines d’années seront nécessaires, pour qu’il paraisse enfin.



Peut-être Castellion était-il hérétique ?



Puisqu’il contredisait Calvin, au nom de la morale.



Dans ce cas, pour le pieux réformateur, tout était permis…

Retour à la page d'accueil : ici