H7565
Le visage de l’époque ? Celui du chien. Israël, à la pointe de ce progrès…



H7565 Le visage de l’epoque ? Celui du chien. Israel, a la pointe de ce progres...

Le visage de l’époque ? Celui du chien. Israël, à la pointe de ce progrès…




Michna



Dans les talons du Messie, la désinvolture, l’arrogance.



Une cherté excessive.



La vigne donnera son fruit, mais le vin sera cher.



L’Empire se transformera en hérésie.



On ne pourra pas réprimander.



Les réunions seront des réunions de débauche.



La Galilée sera détruite.



Le douanier sera sans pitié.



Les gens des frontières iront de ville en ville.



Ils n’auront pas pitié.



La sagesse des savants pourrira.



On méprisera ceux qui craignent de pécher.



La vérité disparaîtra.



Les adolescents feront blêmir les vieillards.



Les vieux se lèveront devant les jeunes.



Le fils insultera son père.



La fille se dressera contre la mère.



La belle-fille contre sa belle-mère.



Les ennemis d’un homme seront les gens de sa maison.



Le visage de l’époque sera celui du chien.


Le fils n’aura pas honte de son père.



Sur qui pouvons-nous nous appuyer ?



Sur notre père au ciel.



( ; Sota : 9.15 )




Israël décadent.



Ayant abandonné, résolument, tout soupçon de morale.



Seulement la violence.




L’arrogance.



Les relations de force.



La corruption généralisée, en guise de vertu.



Ressembler, plutôt, à Caligula, Attila, Gengis Khan, Staline et Hitler.



Modernité frénétique.



Ni liberté ni justice.



Ni bonté.

Retour à la page d'accueil : ici