H7525
Marie-Antoinette ? Reine accueillie, humiliée, calomniée, taxée d’inceste avec son fils. Décapitée. De grandes eaux à Versailles…



H7525 Marie-Antoinette ? Reine accueillie, humiliee, calomniee, taxee d’inceste avec son fils. Decapitee. De grandes eaux a Versailles...

Marie-Antoinette ? Reine accueillie, humiliée, calomniée, taxée d’inceste avec son fils. Décapitée. De grandes eaux à Versailles….



Elle avait connu le faste qu’elle aimait.



Les fêtes, les toilettes, les bijoux…



Semblable à Natalia Gontcharova, femme de Pouchkine, qui causa sa mort, alors qu’il était tout jeune.



Elle lui disait :



"Pouchkine, tes poèmes m’emmerdent."



Marie-Antoinette, au Trianon.



Peinte par Vigée-Lebrun.



Accusée, humiliée.



En procès.



Une seule robe, avec des trous.



Fouquier-Tinville l’accuse même d’inceste avec son fils…



Elle demande l’appui de son frère, Joseph II, empereur d’Autriche, pour balayer la révolution.



Mais il lui répond, froidement, indifférent :



"Je n’ai qu’une seule sœur, c’est l’Autriche."



Finalement, Marie-Antoinette est guillotinée.



Ecœuré, Thomas Paine quitte la France.



Ne pouvant continuer à habiter au milieu d’un peuple qui assassine ses rois.



Maintenant, on convoque le brave peuple de France à des fêtes insouciantes, qui ont tout oublié, et qui n’ont rien regretté.



De grandes eaux à Versailles, sous le signe de Marie-Antoinette.



Pourquoi pas, aussi, un Oscar et un Molière ?



Un peuple immoral, qui ne se soucie guère que de jouir.

Retour à la page d'accueil : ici