H7389
Une famille judéenne de Beit Lehem honteusement décomposée, n’est plus que l’ombre d’elle-même



H7389 Une famille judeenne de Beit Lehem honteusement decomposee, n’est plus que l’ombre d’elle-meme

Une famille judéenne de Beit Lehem honteusement décomposée, n’est plus que l’ombre d’elle-même.



Dieu qui n’avait jamais goûté à la sexualité, s’est laissé tenter, parce qu’une petite jeune fille juive a éveillé son désir.



Un viol, pas même consenti.



Il en découle la naissance d’un petit enfant, neuf mois après, selon les lois familiales de l’univers, installées par le même dieu.



Joseph, le fiancé, a constaté que les formes de Marie s’arrondissaient.



Il savait bien qu’il n’y était pour rien, lui, tellement respectueux de la fille.



Il a voulu divorcer.



Mais des anges, horrifiés, l’ont dissuadé de se livrer à cette honte.



Il était essentiel de sauver les apparences.



Dieu n’était pas lubrique.



Et Joseph, de toute manière, était tellement vieux…



Il avait bien deux ans de plus que Marie, avec ses quatorze ans…



Il n’était plus bon à rien.



N’était pas capable, avec ses seuls moyens, de procréer un dieu…



Mari complaisant.



Sigisbée.



Comme Amphitryon, pour Alcmène, Zeus procédant aux hautes œuvres.

Retour à la page d'accueil : ici