H7264
Noam Chomsky a sacrifié sa carrière de linguiste, pour s’adonner à une inutile agitation politique : Son devoir



H7264 Noam Chomsky a sacrifie sa carriere de linguiste, pour s’adonner a une inutile agitation politique : Son devoir

Noam Chomsky a sacrifié sa carrière de linguiste, pour s’adonner à une inutile agitation politique : Son devoir.



Un savant, dans un domaine où il excelle.



Une langue universelle, à l’origine de toutes les langues ?



C’est le thème de Babel.



Il contredit singulièrement l’idée que les hommes ont poussé partout, comme des champignons.



Qu’ils n’étaient pas animés par une même logique, un même langage.



Mais Chomsky n’est pas seulement un savant.



Il est un homme de convictions, d’indignations.



Se bat contre le mensonge, la privation de liberté.



Ces idées deviennent rapidement des slogans, et l’activité scientifique se raréfie.



Il s’agit d’un sacrifice.



D’un amour malheureux…



Parce qu’il est Juif ?



Peut-être.



Il veut être lucide, clairvoyant.



Et actif.



Mais cela, pratiquement pour rien.

Retour à la page d'accueil : ici