H7051
Tragique de la Grèce ? L’arbitraire oraculaire, capricieux et absurde des dieux ; du christianisme ? L’angoisse du salut



H7051 Tragique de la Grece ? L’arbitraire oraculaire, capricieux et absurde des dieux ; du christianisme ? L’angoisse du salut

Tragique de la Grèce ? L’arbitraire oraculaire, capricieux et absurde des dieux ; du christianisme ? L’angoisse du salut.



Dieux grecs, avec leurs caprices.



Leur libido, qui leur sert de morale.



Les humains, des jouets pour leur puérilité, leur orgueil.



Le christianisme ?



Une transposition.



La nécessité du salut, qui permet de se passer de Dieu.



Une construction de l’angoisse, qui n’a rien à voir avec la bénédiction de Dieu pour tout être humain.



Elle apparaît chez Adam.



Chez Noah.



Chacun est béni ; il n’a aucunement besoin d’un salut quelconque.



La falsification chrétienne transpose et adapte la conception grecque de la vie.

Retour à la page d'accueil : ici