H6992
Le Prométhée enchaîné d’Eschyle hait tous les dieux ; Zeus, cruel persécuteur, et "o-dieux". Voltaire dira "infâme"



H6992 Le Promethee enchaine d’Eschyle hait tous les dieux ; Zeus, cruel persecuteur, et "o-dieux". Voltaire dira "infame"

Le Prométhée enchaîné d’Eschyle hait tous les dieux ; Zeus, cruel persécuteur, et "o-dieux". Voltaire dira "infâme".



Dieux qui abusent d’un pouvoir immérité.



Qui ne savent que détruire.



Se laissant aller à leur furie.



Aucune bonté.



Seulement la vindicte, la rage mauvaise de dominer.



Attacher Prométhée, dans le Caucase, à un rocher.



Sous un soleil brûlant.



Avec un aigle qui lui dévore le foie.



Il est reconstitué chaque soir.



Chaque matin, le même supplice.



Il est normal de haïr les dieux, de leur préférer la liberté.



Tandis qu’ils ne savent que meurtrir, jouer cyniquement avec les humains.



Des oracles burlesques.



Le pur caprice de celui qui n’a vraiment rien de divin.

Retour à la page d'accueil : ici