H6984
Les trois fautes majeures, présentes en permanence en chacun ; sur fond de malveillance, la quatrième



H6984 Les trois fautes majeures, presentes en permanence en chacun ; sur fond de malveillance, la quatrieme

Les trois fautes majeures, présentes en permanence en chacun ; sur fond de malveillance, la quatrième.



1)



Meurtre.



Faire taire, définitivement, cet imposteur outrecuidant.



Ce que Kaïn fit à Hevel.



Guerres de conquête.



De religion.



2)



Dépravation.



La femme est si belle.



L’associer, dans toutes les orgies religieuses.



Satiricon de la dégradation de la vie.



Viol, qui prétend être séduction.



3)



Idolâtrie.



Erreur profonde sur l’être.



Le mensonge, en guide de vérité.



Il se proclame, insolent, comme irréfutable.



La voie droite.



4)



Médisance.



Je suis mauvais.



Mais je prétends que c’est l’autre qui l’est.



Sarcasme.



Insinuation.



Ironie méchante.



Anéantissement de l’autre, par la pensée.



Il n’est rien qu’un néant.



Ne mérite aucune estime.



Qu’il disparaisse, définitivement.



Comme moi, qui suis mort.



Quatre fautes corrélatives.



Corrélées.



Synchrones.

Retour à la page d'accueil : ici