H6960
Cruauté sans limites d’une déesse, Léto, simplement critiquée dans sa fécondité. Avec ses enfants, elle massacre toute une famille



H6960 Cruaute sans limites d’une deesse, Leto, simplement critiquee dans sa fecondite. Avec ses enfants, elle massacre toute une famille

Cruauté sans limites d’une déesse, Léto, simplement critiquée dans sa fécondité. Avec ses enfants, elle massacre toute une famille.



Niobé est la reine légendaire de Phrygie, fille de Tantale1 et de Dioné (ou Euryanassa, Eurythemista, Clytia); elle est l'épouse d'Amphion dont elle eut quatorze enfants (sept fils et sept filles), les niobides; dans certaines légendes elle n'aurait eu que douze enfants.



Le jour de la fête de la titanide Léto (Latone chez les Romains), très fière de sa fécondité et orgueilleuse comme son père, elle eut l'insolence de se comparer à la déesse et de se vanter de lui être supérieure, parce que celle-ci n'avait eu que deux enfants: Apollon et Artémis.



La déesse, irritée, chargea de sa vengeance ses enfants eux-mêmes. Apollon et Artémis tuèrent à coups de flèches tous les enfants de Niobé, sur le mont Sipyle, en Phrygie.



A la vue de ses enfants morts, Amphion se suicida (ou fut tué par Apollon).



La douleur de Niobé fut si grande que Zeus, exauçant ses vœux, la changea en rocher d'où jaillissait une source alimentée par ses larmes abondantes.
Pendant neuf jours les corps des enfants furent laissés sans sépulture. Au dixième jour, les dieux les enterrèrent eux-mêmes.



Dans une autre version il y eut deux survivants au massacre: un garçon, Amyclas et une fille, Méliboéa qui n'apparaissent pas dans la liste dressée par Apollodore, Hygin ou Ovide.



La survivante qui s'appelait, avant ce massacre, Méliboéa (Doux cri) fut tellement marquée par ce tragique épisode qu'elle en garda éternellement un teint pâle. Elle fut alors nommée Chloris (Verdâtre). Elle épousa Nélée mais elle eut un sort aussi peu enviable que celui de sa mère car onze de ses douze fils furent tués par Héraclès. Seul survécu Nestor.



Amyclas, pour remercier Léto de les avoir épargnées, fonda avec sa soeur le premier temple à Argos dédié à la titanide.



Aucune pitié.



Aucune justice.



Léto est déchaînée.



Comme Apollon, et Artémis.



La beauté et la science…



La chasteté..



Le néant divin.

Retour à la page d'accueil : ici