H6794
Tu n’as nullement besoin d’un salut. Quel horrible désespoir, si tu crois le contraire… Le pessimisme bouddhiste, de la vie souffrante



H6794 Tu n’as nullement besoin d’un salut. Quel horrible desespoir, si tu crois le contraire... Le pessimisme bouddhiste, de la vie souffrante

Tu n’as nullement besoin d’un salut. Quel horrible désespoir, si tu crois le contraire… Le pessimisme bouddhiste, de la vie souffrante.



Ta vie, pour ta joie.



Noah, béni après le déluge, malgré la faute d’Adam et de Hava.



Tu n’es en rien livré à des forces arbitraires et haineuses.



Celles qu’imaginent les Grecs, avec l’absurde des oracles de leurs dieux, qui jouent, irresponsables, avec le destin des humains.



Bouddha vit une évidence : La vie est souffrance.



Il faut se débarrasser du désir, pour ne pas souffrir.



Pour que le dieu, qui n’existe d’ailleurs pas, ne puisse pas, l’ignoble, te réincarner.



Te débarrasser de la vie…



Aucun salut ne t’est nécessaire.



Ne peuple pas ta vie de monstres fictifs.

Retour à la page d'accueil : ici