H6775
L’autre ? *Rea*. Un objet d’amour infini ; ou bien, dans le crime, la perversion, le mal, *ra*



H6775 L’autre ? *Rea*. Un objet d’amour infini ; ou bien, dans le crime, la perversion, le mal, *ra*

L’autre ? *Rea*. Un objet d’amour infini ; ou bien, dans le crime, la perversion, le mal, *ra*.



L’autre ?



Un trésor.



L’aimer est naturel, indépendamment de tout commandement, falsifié d’ailleurs en général par ceux qui sont censés le vivre.



Mon alter ego.



Mon chéri.



Celui avec lequel j’aime partager ma vie.



L’amie, dans Chir ha chirim, est appelée *rayati*.



Celle dont je constate, avec délices, qu’elle m’est toute semblable.



C’est-à-dire toute différente.



Le monstre conçoit l’autre tout autrement.



Comme un obstacle.



Il ose penser !



Et non se dédire, comme Galilée, menacé par la torture de la religion d’amour de son ami, le cardinal Barberini.



L’autre, que je dois vaincre, dominer, détruire.



Il est le mal par excellence.



Tandis que moi, horrible, je suis le vrai bien…

Retour à la page d'accueil : ici