H6761
Tu te vantes de ton dieu ? Il n’est que peu de chose



H6761 Tu te vantes de ton dieu ? Il n’est que peu de chose

Tu te vantes de ton dieu ? Il n’est que peu de chose.



Tu ne montres que sa laideur, son insignifiance.



Un dieu pitoyable, qui ne tolère aucun autre amour que celui qu’il est censé inspirer.



Un amour obligatoire.



Son défaut est puni de mort.



Des cliques de soldats, appelés prêtres, veillent en permanence.



Ils doivent brûler, tuer, tout ce qui menace la souveraineté unique de ton dieu, qui est tellement parfait.



A l’affût, tu rends justice.



Qu’aucun rival inepte ne subsiste, à côté de lui.

Retour à la page d'accueil : ici