H6716
Sainte croisade, au cours de laquelle Godefroi de Bouillon verse des torrents de sang musulman, son bouillon ; une cause sainte ?



H6716 Sainte croisade, au cours de laquelle Godefroi de Bouillon verse des torrents de sang musulman, son bouillon ; une cause sainte ?

Sainte croisade, au cours de laquelle Godefroi de Bouillon verse des torrents de sang musulman, son bouillon ; une cause sainte ?



15 juillet 1099.



Les chevaux avaient du sang jusqu’aux jarrets.



Tout cela, pour mettre la main sur une tombe vide.



De la haine, du mépris pour les musulmans.



Godefroi, empli de sang, est maintenant "roi franc de Jérusalem".



Dans la même légitimité que Jésus, proclamé, par dérision, "roi des Juifs".



Le bourreau a bien mérité de sa sinistre foi.



Les musulmans, indignes, ne sont plus souverains sur les saints lieux.



Le meurtre peut se poursuivre, en série.



France, qui déclenche, athée, le génocide contre les Tutsis.



Tellement fière d’elle-même !



Mitterrand



"Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est rien…"



Une morale sanguinaire, mais elle est, aussi, socialiste et démocratique.

Retour à la page d'accueil : ici