H6711
Luther et Calvin, des brutes. Ils réforment, mais pour tendre vers encore plus de néant



H6711 Luther et Calvin, des brutes. Ils reforment, mais pour tendre vers encore plus de neant

Luther et Calvin, des brutes. Ils réforment, mais pour tendre vers encore plus de néant.



Luther, brute cruelle.



Vulgaire, grossier.



Sanguinaire.



Vouant à la mort Thomas Müntzer et ses paysans.



Choisissant le pouvoir plus certain des princes allemands.



Haïssant les Juifs, comme les papes.



Ivrogne : C’est à la gloire de Dieu qu’il boit tant.



Scatologique, remplaçant Dieu par son langage ordurier.



Calvin, sanguinaire.



Assassin de Michel Servet, pour rien.



Vouant à l’errance Sébastien Castellion, qui a su lui dire :



"Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi."



Faisant interdire son livre sur la tolérance.



Une qualité dont il ne sait rien.



Austère et stupide.



Tous les deux, avec leur inepte prédestination.



Réforme du christianisme…



Encore pire que lui et ses abus.



Il y avait pire qu’Alexandre VI Borgia…

Retour à la page d'accueil : ici