H6686
Désir et domination… Envers ta femme, envers tout autrui. L’idolâtrie découle de l’échec, dans les deux domaines de l’essence



H6686 Desir et domination... Envers ta femme, envers tout autrui. L’idolatrie decoule de l’echec, dans les deux domaines de l’essence

Désir et domination… Envers ta femme, envers tout autrui. L’idolâtrie découle de l’échec, dans les deux domaines de l’essence.



Berechit : Deux versets, dès le début de la Tora, qui évoquent le désir et la domination. La femme, le mal.




Dieu a dit à la femme



Je multiplierai ta nervosité



Et ta conception



Avec tristesse, tu enfanteras des fils.



Ton désir sera vers ton homme,



Et lui dominera sur toi.



( ; Berechit : 3.15 )





Pourquoi ton visage est-il découragé ?



Pourquoi es-tu désespéré ?



Ne sais-tu pas que si tu accèdes au bien, tu pourras tenir ?



Sinon, la faute est tapie à ta porte.



Toi, domine sur lui.



( ; Berechit : 4.5 )




1)



D’abord, la femme…



2)



Ensuite, Kaïn.



Sa rivalité.



Sa dépendance à cette rivalité.



Elle va jusqu’au meurtre.
Deviens, dans une autre sorte de plénitude.



Envers la femme, ta femme.



Envers chaque personne.



Tu peux tuer.



Détruire ta femme, en te servant d’elle.



Tu peux ne connaître que le meurtre.



Des civilisations guerrières.



Trois fautes essentielles :



1)



Le meurtre



2)



La dépravation sexuelle



3)



L’idolâtrie



L’idolâtrie, c’est la conjonction de tes relations avortées, avec ta femme, avec autrui.



Le résultat de l’échec de ta vie.

Retour à la page d'accueil : ici