H6685
Berechit : Deux versets, dès le début de la Tora, qui évoquent le désir et la domination. La femme, le mal



H6685 Berechit : Deux versets, des le debut de la Tora, qui evoquent le desir et la domination. La femme, le mal

Berechit : Deux versets, dès le début de la Tora, qui évoquent le désir et la domination. La femme, le mal.




Dieu a dit à la femme



Je multiplierai ta nervosité



Et ta conception



Avec tristesse, tu enfanteras des fils.



Ton désir sera vers ton homme,



Et lui dominera sur toi.



( ; Berechit : 3.15 )





Pourquoi ton visage est-il découragé ?



Pourquoi es-tu désespéré ?



Ne sais-tu pas que si tu accèdes au bien, tu pourras tenir ?



Sinon, la faute est tapie à ta porte.



Toi, domine sur lui.



( ; Berechit : 4.5 )




1)



D’abord, la femme…



Ta relation essentielle, avant celle que tu as avec n’importe quel autrui.



Ses épreuves sont sans fin.



Mais son désir la porte vers son homme.



Incertaine, dans sa peur d’être abandonnée.



Ce désir la rend dépendante :



Il la domine.



Ce que l’on observe dans toutes les civilisations.



Comme en Israël.



Une interprétation plus élégante, hassidique :



"Avec toi, il dominera."



Femme qui n’a pas besoin de dire le Chema, parce qu’elle dépend de l’homme.



Il lui impose sa volonté, même quand elle dirige sa vie…



2)



Ensuite, Kaïn.



Sa rivalité.



Sa dépendance à cette rivalité.



Elle va jusqu’au meurtre.



Ce que l’on observe, aussi, partout…



Domine ta vilenie.



Ne t’abandonne pas à elle.



La tendance au mal est ta descente de lit.



Elle te guette, à l’affût.



Veut que tu succombes, que tu te laisses aller à tuer.



Ne sois ni dominateur ni assassin.



Deviens, dans une autre sorte de plénitude.



Envers la femme, ta femme.



Envers chaque personne.

Retour à la page d'accueil : ici