H6648
Barrès, Gourmont, Gide, Bernanos… Des limitations infinies



H6648 Barres, Gourmont, Gide, Bernanos... Des limitations infinies

Barrès, Gourmont, Gide, Bernanos… Des limitations infinies.



Prisonniers de conceptions qui les détruisent.



Barrès



"Dreyfus est coupable, puisqu’il est juif."



Il n’a pas d’autre choix possible.



Né pour traîtriser.



Rémy de Gourmont, fin critique



"Chez un Juif, à un moment, il apparaît toujours quelque chose de bas."



Chez Dieu aussi, sans doute.



Guette la chose en toi, tu la trouveras.



Gide



"Je trouvais quelque chose de Juif chez cet homme. Quand j’ai appris qu’il s’appelle Kahn, j’en ai eu confirmation."



"Il y a une littérature juive, qui n’est pas la littérature française."



Bernanos, mélangé



"Le sourire angélique de Hitler."



Des êtres limités, malgré leurs dons.



Occupés par leurs préjugés, et sans liberté.

Retour à la page d'accueil : ici