H6645
Une vocation rétrécie ? Une vocation ample ? Yossef, marginal par rapport à Israël, sait le juger, le réorienter



H6645 Une vocation retrecie ? Une vocation ample ? Yossef, marginal par rapport a Israel, sait le juger, le reorienter

Une vocation rétrécie ? Une vocation ample ? Yossef, marginal par rapport à Israël, sait le juger, le réorienter.



Tu ne t’intéresses qu’à toi ?



Tu t’encroutes dans tes attachants folklores ?



Yossef ne vit aucune vie juive.



Il porte, volontiers, le nom égyptien dont l’a affublé Paro.



Lucide, il voit Israël se complaire dans de minuscules préoccupations.



Vie locale.



Entièrement tournée vers soi.



Chemouel 2 : 23.20



Benaja, fils de Jehojada, fils d'un homme de Kabtseel, rempli de valeur et célèbre par ses exploits. Il frappa les deux lions de Moab. Il descendit au milieu d'une citerne, où il frappa un lion, un jour de neige.



Il a frappé les deux temples, parce qu’ils provenaient de David, de Moav.



Il se livre à une action chirurgicale.



Détruit les deux temples, source de déclin, de dégénérescence.



Yossef condamne Israël à l’exil.



Qu’il comprenne, qu’il apprécie, qu’il aime, les qualités uniques de chaque peuple.



Qu’il ne se ratatine pas dans l’insignifiance.

Retour à la page d'accueil : ici