H6639
La haine rend aussi malade celui qui en est l’objet. Ainsi, les attaques antisémites répétées



H6639 La haine rend aussi malade celui qui en est l’objet. Ainsi, les attaques antisemites repetees

La haine rend aussi malade celui qui en est l’objet. Ainsi, les attaques antisémites répétées.



On t’attaque du pire.



Tu finis même par te croire coupable.



Lettre sur l’antisémitisme : Autopsie des mythes de la haine

Francis Weill



Cosmogone Lyon

2005



Ce livre est dédié à ma petite fille Noémie

Parce qu’à l’âge de neuf ans, alors qu’elle ne savait même pas ce que signifie sa judéité,

Elle apprit par une camarade qu’elle avait tué Jésus.



Comment comprendre que l’on puisse être, à ce point, détesté ?



Pères de l’Eglise



Chrétiens de toutes sortes.



Nationalistes.



Chrétiens et musulmans.



Sonnet de Ronsard.



Voltaire



Je ne sais pas si le code permet d’écrire le nom d’une négresse sur l’une de ses fesses.

Tout ce que je sais, c’est que si j’étais juge,

J’écrirais sur le front du Juif :

"Homme à pendre."



Pierre-Joseph Proudhon



Le juif est l’ennemi du genre humain.

Ce sont des êtres méchants, envieux, bilieux, qui nous haïssent.



Bakounine

Lettre à Wagner

Considéré comme nation, les juifs sont par excellence les exploiteurs du travail des autres.



Marx

La question juive

Quelle est la base mondaine du judaïsme ?

C’est le besoin pratique, l’égoïsme.

Quel est le culte mondain du juif ?

C’est le trafic.

Quelle est la divinité mondaine du juif ?

C’est l’argent.



Gustave Tridon



Combattre l’esprit et les idées sémitiques sont la tâche de la race indo-européenne.



Ne pas contracter cette haine envelopante, terrible et impitoyable.



Son fiel permanent.



Ne pas en être obsédé.



Ne pas en être malade.



Ne pas en subir le hideux contrecoup.

Retour à la page d'accueil : ici