H6597
*Ich*, le *yod* au milieu. *Icha*, le *hé* à la fin



H6597 *Ich*, le *yod* au milieu. *Icha*, le *he* a la fin

*Ich*, le *yod* au milieu. *Icha*, le *hé* à la fin.



*Ich*, l’homme.



La première lettre du nom de Dieu, *yod*.



*Icha*, la femme.



La deuxième lettre du nom de Dieu, *hé*.



Talmud



S’ils sont ensemble, Dieu est avec eux.



Deux lettres, du nom de Dieu.



Chez l’homme, le *yod* se trouve au centre de son nom.



Il contient le divin, le maîtrise.



Chez la femme, le *hé* se trouve à la fin de sn nom.



Elle parvient au divin, dans le déploiement entier de son intimité.



Et elle est dépassée, sans l’homme, par la chose.



Ce qui attire l’homme en elle, c’est un divin à fleur de peau.



En rien distinct de sa nudité.



D’une beauté dont elle n’est pas consciente, et qui le trouble d’autant plus.

Retour à la page d'accueil : ici