H6544
Pour le christianisme, Dieu n’est qu’une idole juive répugnante ; ils ne parviennent pas à s’en débarrasser, d’où leur haine



H6544 Pour le christianisme, Dieu n’est qu’une idole juive repugnante ; ils ne parviennent pas a s’en debarrasser, d’ou leur haine

Pour le christianisme, Dieu n’est qu’une idole juive répugnante ; ils ne parviennent pas à s’en débarrasser, d’où leur haine.



Des idées primitives, archaïques.



Nous avons été obligés de nous gaver de ce cycéon.



Nous n’avions rien d’autre.



Seulement les horreurs de l’empire romain déclinant.



Satiricon, de Pétrone, l’arbitre des désespoirs.



Des orgies infinies.



Les empereurs, qui se déclaraient tous "Pontifex Maximus", ne connaissaient que l’inceste, l’adultère, le meurtre, la corruption, le mensonge.



Nous nous sommes engouffrés, naïvement, dans une Bible qui nous était étrangère.



Nous avons même fait semblant que nous l’avions écrite.



"Véritable Israël", clamait saint Augustin.



Et lors de la messe :



"Nous, Israël, ton peuple saint."



Voués à la falsification, mais ayant horreur de ce dieu et de tout ce qui le concerne.



Marcion, évêque :



"C’est le diable qui a créé le monde."



Il nous a conseillé de nous désenjuiver, mais nous n’avons pas pu.



Nous servons le diable, et nous faisons semblant qu’il s’agit de Dieu…



Nous détestons les Juifs, qui ont fait notre malheur.



Le leur est le témoin, hideux, de notre indignité.



Comme nous les haïssons !

Retour à la page d'accueil : ici