H6495
Dieu est mort de la manière dont les gens se le représentaient. Ils sont incapables d’envisager une valeur quelconque



H6495 Dieu est mort de la maniere dont les gens se le representaient. Ils sont incapables d’envisager une valeur quelconque

Dieu est mort de la manière dont les gens se le représentaient. Ils sont incapables d’envisager une valeur quelconque.



Dieu de la superstition.



De la terreur.



Du soutien inconditionnel de ses soi-disant défenseurs.



Un dieu grotesque, grimaçant.



Sans personnalité.



Sans bonté.



Un repoussoir.



Celui que Voltaire appela "l’infâme".



Mort, sans laisser de regrets.

Retour à la page d'accueil : ici