H6367
Notion de damnation, comme si la chose existait… D’où les inventions perverses de la grâce, du cadeau qui corrompt Dieu



H6367 Notion de damnation, comme si la chose existait... D’ou les inventions perverses de la grace, du cadeau qui corrompt Dieu

Notion de damnation, comme si la chose existait… D’où les inventions perverses de la grâce, du cadeau qui corrompt Dieu.



Damnation…



Un dieu qui ne pardonne rien.



Qui se délecte de la souffrance des êtres.



Les dieux grecs, avec leurs oracles.



Jouant sadiquement avec le destin des humains.



Le dieu chrétien, très analogue.



Heureusement, il est avide.



On peut le corrompre.



Il a un ventre, et même un bas-ventre.



Stupide, le balourd se laisse acheter sans difficulté.



Mariée avec toi, avec un anneau de misère, je t’offre ma sensualité.



En échange, je m’ennuierai avec les autres nonnes au paradis.



Des cadeaux ? Tu en es friand.



Tu récompenses mes bonnes actions par des dons en nature.



Tout m’est pardonné, puisque je t’ai acheté.



Comme on achète l’assentiment éphémère du corps d’une prostituée.



Dieu prostitué, tandis que tu t’avilis à le fréquenter, dans la fange de sa règle du jeu.

Retour à la page d'accueil : ici