H6279
Une subvention de Mussolini, pour Sibilla Aleramo. Il faut désormais nous accompagner. Nous c’est-à-dire l’Italie



H6279 Une subvention de Mussolini, pour Sibilla Aleramo. Il faut desormais nous accompagner. Nous c’est-a-dire l’Italie

Une subvention de Mussolini, pour Sibilla Aleramo. Il faut désormais nous accompagner. Nous c’est-à-dire l’Italie.



Sibilla est vieille.



Toute démunie.



La corruption, banale.



Mussolini l’achète, comme il achèterait un mouton.



Subventionnée, tu m’appartiens.



Tu ne peux rien faire d’autre que me soutenir.



Même si tu éprouves, intensément, le dégoût de toi.



Après les amants, la fange.



Elle se gargarise encore :



Amie de Gorki, de Rodin…

Retour à la page d'accueil : ici