H6278
En Israël, Azaria tue un Palestinien à terre. Des passions déchaînées, sans examiner la vraie question



H6278 En Israel, Azaria tue un Palestinien a terre. Des passions dechainees, sans examiner la vraie question

En Israël, Azaria tue un Palestinien à terre. Des passions déchaînées, sans examiner la vraie question.



Un Palestinien ?



Qu’il meure !



De même, chez les nazis, quand il est question d’un juif.



Il était meurtrier en puissance ?



Quelle importance !



C’est bien, qu’il soit mort.



S’affliger, parce que Azaria, vivant, a été condamné.



Aucune compassion pour sa victime.



Un cousin de Goldstein, venu lui aussi de France, qui avait abattu 29 musulmans à Makhpela.



Tu n’as plus aucun sens moral.



Tu attaques, tu défends, sans autre ressort que celui de ta haine.



"Israël repose sur l’armée."



Il doit donc la défendre, inconditionnellement.



Sa seule valeur d’Etat totalitaire et raciste.



Ni sur Dieu, ni sur la Tora.



Ni sur un droit quelconque.



Marx disait :

"Le seul dieu des Juifs est l’argent."



Tous aiment l’argent.



Le dieu d’Israël est Baal.



Il est leur propriétaire sardonique.



Azaria…



Dieu m’aide.



A tuer, ce qui est mon essentielle vocation.

Retour à la page d'accueil : ici