H6189
Le pain et le vin



H6189 Le pain et le vin

Le pain et le vin.



Des valeurs voisines.



78 et 70.



*Lehem*, le pain, avec ses multiples anagrammes.



78.



Melah, le sel.



Manitou : Le goût du pain.



Halom, le rêve.



Lahom, faire la guerre.



Mahol, avoir pitié.



Et aussi, être malade.



Mahol, danser.



*Yayin*, le vin.



70.



La valeur de *sod*, le secret.



70 facettes de la Tora, de quoi que ce soit d’elle.



Toutes les familles de l’univers.



Celles d’Israël.



Le *seder* de Pessah ?



D’abord le vin.



Les quatre coupes.



Ensuite, les trois *matsot*.



Passer de trois à quatre.



Secret de *Gad*, la force, la bénédiction, l’inépuisable.



De guimel à dalet :



Donner à celui qui a besoin de quelque chose.



*Guemilout hassadim.*



Allaiter chaque être de tes dons pour lui.



Le christianisme inverse les plans.



*Dag*, le poisson.



Ichtios.



Eucharistie, qui privilégie le pain, l’hostie.



Seulement ensuite, le vin.



Toutes les *berakhot*, qui remercient Dieu :



"Tout provient de lui."



Deux exceptions, le pain et le vin.



Des bénédictions spéciales.



Le pain ? Ce qui est nécessaire pour vivre.



Le vin ? Le luxe, la joie dans l’existence.



Tu as besoin de ce qui est indispensable, mais aussi du reste.



Sans un minimum de luxe, ta vie n’est qu’une corvée, qui met en jeu des mécanismes, des routines.



Au contraire, jouis pleinement de ta vie.



Trois secrets, et ensuite la plénitude.



Connaissance, intelligence, sagesse.



Ton originalité.



Ce par quoi tu te distingues de tous.



La réalité de toi.



Tes voluptés.

Retour à la page d'accueil : ici