H6164
Rite implacable, inflexible. Un étau, dans lequel chacun t’enserre, surtout la femme. Prisonnier, tu étouffes, tu es mourant



H6164 Rite implacable, inflexible. Un etau, dans lequel chacun t’enserre, surtout la femme. Prisonnier, tu etouffes, tu es mourant

Rite implacable, inflexible. Un étau, dans lequel chacun t’enserre, surtout la femme. Prisonnier, tu étouffes, tu es mourant.



Rite implacable…



Il vient de loin.



De la caverne, tandis que tu chassais l’ours.



Tu es soumis à des directives, sans nuances.



Sinistre patriotisme qui exclut toute morale.



Paralysé par l’opinion de tous, dont tu n’oses sortir que témérairement, héroïquement.



Mis de côté, comme tu le mérites.



Rebut de la société civilisée.



La femme, encore plus conformiste.



Docile, mais opiniâtre.



Ta peur révérencielle, ce bas-ventre garni de fers contondants, en guise d’amour, ou en plus de lui.

Retour à la page d'accueil : ici