H6149
Kafka : Je n’ai rien de commun avec les Juifs. C’est à peine si j’ai quelque chose de commun avec moi-même…



H6149 Kafka : Je n’ai rien de commun avec les Juifs. C’est a peine si j’ai quelque chose de commun avec moi-meme...

Kafka

Je n’ai rien de commun avec les Juifs. C’est à peine si j’ai quelque chose de commun avec moi-même….



Que suis-je ?



Qui suis-je ?



Je ne le sais pas.



Mon père me terrifie.



En sa présence, je bégaie.



Mais quand je vais avec lui à la synagogue, deux ou trois fois par an, je méprise son obséquiosité envers les gens riches du lieu, certainement très bien, et en relations d’affaires avec Dieu.



Je suis directeur de l’usine d’amiante qu’a achetée papa.



Personne, encore, ne sait comme l’amiante est nocive.



J’aime les maîtres hassidiques fous, venus d’Europe de l’est.



Certainement pas les rationnels locaux, sans fantaisie ni rêve, sans folie.



Même avec moi, je n’ai rien à voir.



Je ne reconnais pas mon visage, dans un miroir.



Tout bruit me dérange.



Je fréquente les bordels ; mais non les femmes dites convenables, que je pourrais aimer…

Retour à la page d'accueil : ici