H6084
Marie a trouvé son fils Jésus à son goût ; quand il a un peu grandi, elle s’est donnée, avec plaisir, à lui. Ils ont enfanté le Père



H6084 Marie a trouve son fils Jesus a son gout ; quand il a un peu grandi, elle s’est donnee, avec plaisir, a lui. Ils ont enfante le Pere

Marie a trouvé son fils Jésus à son goût ; quand il a un peu grandi, elle s’est donnée, avec plaisir, à lui. Ils ont enfanté le Père.



Jésus, beau garçon.



Dieu, inexplicablement, n’a pas réitéré ses assauts bienfaiteurs.



Elle se retrouvée vierge, et sans homme.



Sa décision fut rapide à prendre.



Elle était seule, irrémédiablement seule…



Joseph, absent.



Et Dieu, sans doute, essaimant ailleurs, peut-être avec Zeus, son proche parent.



Au moment de la puberté de Jésus, Marie s’est donnée à Jésus.



Dans l’élan, l’emportement.



La passion.



Elle l’avait vu bébé.



Elle le voyait enfant.



Il soutenait la comparaison.



De cette union, naquit le Père.



Lui aussi, elle l’allaita, le sevra.



Les trois dieux, n’est-ce pas, sont à égalité, également divins comme les trois têtes de cerbères.



Une famille recomposée, réconciliée.

Retour à la page d'accueil : ici