H6000
Yechaya : Dieu avalera, pour toujours, la mort. Autre chose que le paysage tragique qui voit chacun avaler l’autre, vivant



H6000 Yechaya : Dieu avalera, pour toujours, la mort. Autre chose que le paysage tragique qui voit chacun avaler l’autre, vivant

Yechaya : Dieu avalera, pour toujours, la mort. Autre chose que le paysage tragique qui voit chacun avaler l’autre, vivant.




Dieu avalera, pour toujours, la mort.



( ; Yechaya : 25.8 )




Les humains, adversaires, concurrents ?



Chacun n’ayant que des ennemis.



Une lutte féroce, sans indulgence.



Avot

Sans l’Etat, chacun avalerait, vivant, l’autre.



Au contraire, n’aime pas l’Etat.



Mais la plénitude, dans la disparition de la mort.



Une extension, infinie, de toute valeur.

Retour ŕ la page d'accueil : ici