H5960
Djihad ? Idolâtrie. Je n’avais qu’un seul dieu ; maintenant, aucun. Et le caprice sanglant de mes meurtres, tous approuvés de Dieu



H5960 Djihad ? Idolatrie. Je n’avais qu’un seul dieu ; maintenant, aucun. Et le caprice sanglant de mes meurtres, tous approuves de Dieu

Djihad ? Idolâtrie. Je n’avais qu’un seul dieu ; maintenant, aucun. Et le caprice sanglant de mes meurtres, tous approuvés de Dieu.



Ma vérité ?



Elle n’a pas besoin d’être véridique.



Qu’elle soit suffisamment meurtrières, pansant quelque peu mes innombrables complexes.



La Tora ?



Une approximation, un brouillon.



Mais Mohamad a rectifié ce qui devait l’être.



Le christianisme associateur ?



Lui aussi, il a été révisé par notre bon maître.



Il n’y a rien d’autre de vrai que l’islam.



Vénéré islam, avec ses criminels sans conscience.



Mes meurtres ? Mais ce sont ceux de Dieu…

Retour à la page d'accueil : ici