H5917
La bénédiction, contrainte, de Bilam ? Une bienveillance apparente. A l’intérieur, une haine infinie



H5917 La benediction, contrainte, de Bilam ? Une bienveillance apparente. A l’interieur, une haine infinie

La bénédiction, contrainte, de Bilam ? Une bienveillance apparente. A l’intérieur, une haine infinie.



Voulant maudire.



Le figuier stérile, dont parle Jésus, qui est maudit.



Il s’agit d’Israël.



Peuple témoin.



Son aveuglement entraîne ses malheurs.



Par eux, il est témoin de son indignité.



Le détester.



L’humilier.



Le spolier.



Le brûler.



Et faire semblant qu’on l’aime, pour qu’il se convertisse.



Ma pauvre branche, sur laquelle je me prélasse.



Pas de limite à ma vindicte.



Mais je parle tout de même d’amour…

Retour à la page d'accueil : ici