H5912
Dans l’inconscience et l’absence, Tsahal ressemble beaucoup à Daech : Les mêmes principes sauvages. Un rabbin ubuesque



H5912 Dans l’inconscience et l’absence, Tsahal ressemble beaucoup a Daech : Les memes principes sauvages. Un rabbin ubuesque

Dans l’inconscience et l’absence, Tsahal ressemble beaucoup à Daech : Les mêmes principes sauvages. Un rabbin ubuesque.

Eyal Karim, rabbin, déclare que le viol de non-juives par des soldats israéliens est légitime…

Ensuite, il se rétracte. Il paraît que l’on a "sorti ses déclarations de leur contexte", suivant la formule stéréotypée, qui masque à peine le mensonge, tandis que l’on affirme effrontément le contraire.

Cet homme est nommé rabbin de Tsahal, cette armée "de défense", qui sait aussi attaquer les femmes palestiniennes, tellement désirables et appétissantes. Pourquoi se priver d’un tel bonheur, quand on est un peu éloigné de tout le contingent des femmes juives, pour des raisons de travail ?

Tu les désires ?

Prends-les ! Ce ne sont d’ailleurs que des bêtes, comme le furent les amérindiennes en proie au désir des jeunes Américains.

Japonais qui savent bien réduire des Chinoises occupées à la prostitution en série.

Si tu vends effrontément des armes, pour la paix du monde, tu peux aussi dévoyer des femmes, les plier à tes volontés sexuelles du moment.

En ce qui concerne Orpa, belle-sœur de Rout, qui n’a pas quitté l’idolâtrie moabite, son nom dérive de "dos", *oref*. En effet, explique le midrach, elle avait toujours un homme dans son dos, sans savoir qui c’était.

Etendons le propos : Rout, elle aussi, a vécu les mêmes mœurs.

Organisant la dépravation la mehadrin, conforme à la halakha compréhensive de vain Tartuffe.

D’où les mœurs reluisantes d’Israël, dans une continuité toute traditionnelle.

Gengis Khan : Il n’y a pas de plus grand bonheur que celui qui consiste à pourchasser les ennemis défaits, à violer leurs femmes et leurs filles, pendant que les larmes perlent sur leurs joues.

Effectivement, des plaisirs raffinés.

Je croyais que Moché Dayan séduisait les femmes ; mais je me suis peut-être trompé. Peut-être, conformément à la dure morale militaire d’Israël, violait-il aussi les bonnes femmes récalcitrantes, instruments de son plaisir du moment.

Karim est un prénom arabe, qui signifie bon et généreux. C’est bien le trait de caractère de ce rabbin de Tsahal, Eyal Karim, qui considère que le viol des Palestiniennes par des soldats (la soldatesque) d’Israël est légitime.

Une merveilleuse générosité, qui fait considérablement aimer les pieux d’Israël, dont le rabbin donne une bonne idée.

En Israël sont concentrées les plus grandes vertus, tandis que, selon le Psaume 96, tous les dieux des peuples sont des idoles.

Les soldatesques se ressemblent ?

Dans ce cas, pourquoi Israël ?

Et quel sens a son élection ?

Juste un nationalisme barbare, qui ne s’embarrasse d’aucune morale.

Eyal Karim envisage de décerner le prix Katsav au soldat le plus méritant, dont les prouesses rappellent celles d’Héraclès, engrossant les 50 filles de Thespios, en une seule nuit.

Mais elles, elles étaient consentantes.

Oui, Israël fait glorieusement partie du cancer des nations.

Il peut être fier de ses remarquables prouesses, qui proviennent toutes de sa foi et de ses vertus sublimes.

Retour à la page d'accueil : ici