H5869
Ma *guevia*… Mon corps… Mon sexe. Je me ramène, essentiellement, à celui-ci ; et mon corps en est le prolongement



H5869 Ma *guevia*... Mon corps... Mon sexe. Je me ramene, essentiellement, a celui-ci ; et mon corps en est le prolongement

Ma *guevia*… Mon corps… Mon sexe. Je me ramène, essentiellement, à celui-ci ; et mon corps en est le prolongement.



Mon corps…



Une expression adoucie, restreinte, de mes désirs.



Ceux-ci sont concentrés dans mon sexe.



Besoin du corps d’une femme, pour un homme.



Rêve et réalité.



Une union…



La plus sainte.



Contenant, en même temps, tous les absolus.



Les mêmes lettres que *goya*, une gentille.



En effet, dans cette union, il n’y a pas de différence entre les ethnies.



Même si Moché ibn Ezra te conseille de vivre, de préférence, avec une femme arabe, et surtout pas avec une chrétienne.



Une nature qui englobe toutes les origines.



Faisant remonter ce couple à Adam et Hava, avant que ne s’instaurent les séparations provisoires.



Quand le sublime habite ta vie.



Surtout si tu ne le dis pas, dans ton style approximatif et ampoulé.

Retour à la page d'accueil : ici