H5852
Les Grecs ont beaucoup plus amené au monde qu’Israël. Beauté, violence de la guerre, absence de morale. Mais pas de poison pour la vie



H5852 Les Grecs ont beaucoup plus amene au monde qu’Israel. Beaute, violence de la guerre, absence de morale. Mais pas de poison pour la vie

L’Iliade.



Le poète aveugle, Homère, dont on ne sait rien.



Le plaisir de tuer.



Des dieux souvent ignobles.



Une conception de la vie guidée par le plaisir, le triomphe.



Beaucoup de tares, avec ces oracles ineptes, les dieux jouant avec la vie des humains, tragique, alors qu’ils sont manipulés sans recours.



Mais l’acceptation heureuse de la vie, contrairement aux obsessions de la Tora.



Pas de péché originel.



Pas de rejet du corps.



De la nature.



Une simplicité merveilleuse.



Des histoires séduisantes, fascinantes.



Homère ? Plutôt que Moché.




Mais peut-être se connaissaient-ils ?



Peut-être ont-ils joué aux échec ensemble ?



Freud, très inventif, ne nous en a rien dit.

Retour à la page d'accueil : ici