H5805
Désespoir d’adolescent absent et fuyant : "Dieu est mort". L’univers entier provient du hasard, malgré ses merveilles



H5805 Desespoir d’adolescent absent et fuyant : "Dieu est mort". L’univers entier provient du hasard, malgre ses merveilles

L’infâme m’a trop fait de mal.



Je ne veux pas de toute cette prêtraille uniforme.



Ecclésiastiques pleins de componction, avides de me dépouiller.



Paradoxe de leur effronterie.



Paradoxe d’un univers sans dieu.



Il me permet de nier l’existence de toute règle.



De me vautrer, agréablement, dans tous les plaisirs.



Dieu prétendu, surfait, exalté alors qu’il n’est qu’un mythe.



Moi, moi seul, j’existe.

Retour à la page d'accueil : ici