H5801
Le omer, nourriture animale ; le deuil caduc



H5801 Le omer, nourriture animale ; le deuil caduc

Le omer, nourriture animale ; le deuil caduc.

Tu es sorti d’Egypte.



Mais sans grand mérite.



Après le miracle de la sortie de la fournaise, le omer…



Compter sept semaines, et recevoir la Tora.



Passer de l’impureté à la pureté, graduellement.



Le omer ? Une mesure d’orge, nourriture animale.



Dans l’histoire de Rabi Akiba, une hécatombe.



Seulement cinq élèves survivent à l’épidémie, sur les 24 000.



Ils ne se respectaient pas.



Ne reconnaissaient pas, volontiers, la valeur de tous les autres.



D’où un deuil.



Une barbe qui en témoigne, pendant les 32 premiers jours de l’omer.



Oublier toute l’histoire d’Israël, se confiner à cette période triste.



Et fêter, en permanence, chaque année, le deuil des élèves de Rabi Akiba.



Pas d’histoire.



Seulement un vague mythe.



Tandis que ce qui s’est passé, au long d’une histoire tumultueuse, ne présente aucun intérêt.

Retour à la page d'accueil : ici