H5660
Le sourd ? Formalisme, rigidité, dans la halakha qui baigne dans la bêtise



H5660 Le sourd ? Formalisme, rigidite, dans la halakha qui baigne dans la betise

Le sourd de naissance ?



Il paraît que, forcément, il n’a aucune intelligence.



Il est incapable d’avoir le moindre échange avec autrui.



La supériorité des entendants, très entendus, est générale.



Elle ne se pose pas de question.



Elle ne s’intéressera jamais à un sourd en particulier.



L’écartant, au nom d’une bureaucratie sénile.



Au lieu de s’intéresser à des personnes, les ramener à de simples catégories.



Toutes les situations sont identiques, pour une question donnée.



La personne n’a pas la moindre importance.



Les sages ont le droit de juger, et de ne pas s’interroger sur la validité de leur jugement.



Qui, vraiment, est le sourd ?

Retour à la page d'accueil : ici