H5617
Dieu atroce ? Le souligner est encore mieux que blasphémer



H5617 Dieu atroce ? Le souligner est encore mieux que blasphemer

Dieu atroce ? Le souligner est encore mieux que blasphémer.



Grand mérite de la critique.



Elle insiste sur une exigence.



Ne se contente pas de la haine primitive de l’idole, qui asservit, humilie, détruit.



Quelle valeur dans le blasphème !



Dire "l’infâme", c’est se dresser résolument contre le mal.



Attendre beaucoup de chacun, et de soi.



Ton "dieu grand", il n’est qu’un monstre infime.



Sans portée, sans valeur.

Retour à la page d'accueil : ici