H5614
Des guerres entre des dieux répugnants… Ouranos détrôné, ensuite Cronos. Et Zeus, pire qu’eux… Ils ne mourront que plus tard



H5614 Des guerres entre des dieux repugnants... Ouranos detrone, ensuite Cronos. Et Zeus, pire qu’eux... Ils ne mourront que plus tard

Ces dieux sont vraiment divins.



Cruels et capricieux.



Jouant avec les souffrances des hommes, s’en délectant.



Des oracles inexorables, absurdes.



Ouranos ne veut pas d’enfants, qui le sépareraient de son plaisir avec Gaïa.



Il est émasculé par Cronos, son fils, armé d’une serpe par sa mère.



Heureusement, de son saint sperme qui coule naît la belle Aphrodite, de même que Marie, analogue dans sa fécondation, donne naissance à un autre dieu, cause de massacres.



Zeus met hors jeu son père Cronos.



Heureusement, il est assisté des Titans, dont il finit par se débarrasser.



Oui, Zeus le lubrique est grand.



Les dieux ne subsistent plus qu’à l’état de vestiges.



Mais ils continuent à faire énormément de mal…



Humains sans défense devant le divin.



Fascinés par lui.



Brûlés, consumés.



Une morale immorale.

Retour à la page d'accueil : ici