H5588
Séir, qui est l’Occident, n’attend plus rien. Son abondance est pénurie



H5588 Seir, qui est l’Occident, n’attend plus rien. Son abondance est penurie

Séir, montagne de Essav.



D’interminables conquêtes.



Des peuples, réduits en esclavage.



La science, détruite par la religion.



Une révolution industrielle.



L’abondance.



Le progrès infini.



Des voitures, des femmes, le luxe.



Des ordinateurs, des voyages.



Et plus rien, dans la lassitude, le désespoir.



L’ombre de la mort, qui plane sur chacun.



Un oracle pour Séir ?




21.11
Oracle sur Duma. On me crie de Séir: Sentinelle, que dis-tu de la nuit? Sentinelle, que dis-tu de la nuit?
21.12
La sentinelle répond: Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez; Convertissez-vous, et revenez.

( ; Yechaya : 21.11 )




Douma ?



Le silence.



La foi, anéantie par sa bêtise.



Quoi rechercher ?



Quoi désirer ?

Retour à la page d'accueil : ici