H5536
Pommes d’or du jardin des Hespérides ; non, des grenades. Grenade. Expulsion des Juifs



H5536 Pommes d’or du jardin des Hesperides ; non, des grenades. Grenade. Expulsion des Juifs

Le cadeau d’Héra.



Le voler.



Malgré le dragon qui les garde.



Héraclès parvient à dérober les pommes.



Wikipédia



Le onzième des Travaux d'Héraclès consistait à rapporter les fruits d'or d'un pommier, cadeau de Gaïa à Héra. Elle l'avait planté dans son jardin divin qui se trouvait sur les pentes du mont Atlas, là où les chevaux du char du Soleil achèvent leur randonnée en se couchant à l'ouest de l'océan Atlantique. Un jour, Héra s'aperçut que les filles d'Atlas, les Hespérides, à qui elle avait confié la garde de l'arbre, volaient les pommes, elle plaça un dragon à cent têtes, Ladon, autour du pommier pour en interdire l'approche. Après maintes péripéties, Héraclès obtint de Nérée quelques renseignements, notamment que les pommes d'or poussent dans un jardin situé dans "Extrême Occident" où vivent les nymphes Hespérides ("Occidentales"). Mais ces informations un peu vagues laissent Héraclès dans le flou et Nérée profite de ce moment d'inattention pour se transformer en serpent et se faufiler entre deux pierres. Hercule se dirige déjà vers les terres de l'ouest qu'il a eu l'occasion de visiter lors de son périple dans le royaume de Géryon. Après quelques jours de voyage il atteint la région de Tartessosprès de Gadès en Hispanie.
Héraclès franchit le détroit de Gibraltar d'où s'élèvent les colonnes à son nom, afin de rencontrer le Titan Atlas, car ce dernier est le seul à pouvoir l'aider dans sa quête des pommes d'or poussant dans ce fabuleux jardin des Hespérides situé dans cette région extra-océanique réservée uniquement aux immortels. Arrivé sur la pointe nord du continent africain, Héraclès découvre l'immense Atlas courbé sous le poids de la voûte céleste qu'il est chargé de supporter depuis la défaite des Titans contre les dieux de l'Olympe. Atlas écoute les raisons de sa visite et lui propose de se rendre au jardin des Hespérides pour y cueillir trois pommes d'or mais à la seule condition qu'Héraclès porte le fardeau de la voûte céleste. Ce dernier accepte et endosse sur ses épaules le poids du ciel tandis qu'Atlas part chercher les fruits d'or. Après plusieurs heures d'attente, Atlas réapparaît avec trois fruits d'or à la main. Atlas se propose d'aller porter lui-même les pommes à Eurysthée. Conscient du risque qui pèse sur lui, Héraclès utilise une ruse, il feint d'accepter le service du Titan et le prie de reprendre le poids du ciel, pour quelques instants seulement, le temps de trouver un bon coussin pour ses épaules. Atlas pose les pommes d'or sur le sol et reprend la voûte céleste en toute confiance ; mais quand il aperçoit Héraclès ramasser les fruits qu'il a cueillis et s'éloigner avec un geste d'adieu, il se rend bien compte qu'il a été piégé.



Hespérides ?



Sefarad.



L’Espagne est toute proche.



Mais aussi, ce sont, non des pommes, mais des grenades.



Grenades aux 613 mérites, les grains qui y sont rangés.



La ville de Grenade.



Quand les Espagnols la conquièrent, les Juifs sont expulsés d’Espagne.



Ils vivent, désormais, une tout autre histoire.



Un dragon à cent têtes ?



Toutes ces civilisations qu’il faudra séduire.

Retour à la page d'accueil : ici