H5525
La bourgeoisie ? Mais tous l’acceptent aveuglément et l’aiment, y compris ses innombrables victimes, à la vie ratée



H5525 La bourgeoisie ? Mais tous l’acceptent aveuglement et l’aiment, y compris ses innombrables victimes, a la vie ratee



Thot, la connaissance, l’écriture...



Macqué avec Anubis : N'innocenter que l'âme qui pèse moins qu'une plume, celle de Léda.



Offenbach, dans la Belle Hélène, lui fait dire, fille de Léda, oie et de Zeus, transformé en cygne :

"Je suis une poule ? Une poule ? "

"Est-ce ma faute, si je suis la fille d'un oiseau ?"



Jamais personne n'a incriminé Zeus de s'être déguisé en Amphitryon, pendant trois nuits, pour lutiner Alcmène, sa femme.



Au contraire, Jupiter, dont le nom vient de père des dieux, est réputé juste et équitable, dans l'hypocrisie générale.



Un collègue de Thot, l'éléphant Ganesha, sagesse et connaissance, auteur du Mahabharata interminable.



Quant aux ministres de la culture, leur fonction implique qu'ils garantissent l'ignorance populaire.


Ce dont Voltaire se moque à propos du sultan des Turcs.


Musset écrit Lorrenzaccio.



L'horrible Napoléon III, expert en censure, est atterré par l’ouverture de la première bibliothèque municipale de Paris, ouverte par les femmes d'ouvriers, rue de Turenne, "pour s'instruire".



Le monstre est tellement terrifié qu'il la fait fermer, au bout d'une semaine.



Mais il vit, lui, en permanence, avec vingt belles maîtresses.



Il n'est aucune jolie femme de son époque dont il n'a visité, un moment, le lit.



Et même la descendante de Marie Waleska, bijou de famille.



Eugénie lui dit : "Vous êtes ignoble".



Cet homme a le droit de censurer, au nom de la morale…



Il interdit la pièce de Musset, qui ne sera jouée qu'en 1894, après l'action de son frère.



Musset dinait avec le chef de la police, au moment où on censurait ses pièces, sur les ordres du fonctionnaire loufoque et irresponsable, aux ordres comme tous ses pareils.



Le point de vue de Napoléon III ?



Il est inconvenant que l'on montre le meurtre d'un roi, Alexandre de Florence.



Quel qu’il soit.



Catherine II tombe malade de la décapitation du roi de France et de sa femme.



Même si elle a elle-même assassiné son mari, Pierre III.



Et les Russes, même Poutine, de KGB, parlent volontiers de "sainte Russie".



De même, l'apathie généralisée empêche le pauvre Hollande de déchoir de la nationalité française n'importe quel citoyen, même atroce assassin.



Les prêtres, dans toute la catholicité et les autres Eglises, se contentent de déplacer les pédophiles, de même que l'Education nationale.



Il n'est pas question de se soucier de les empêcher de nuire.



Ne vivons-nous pas en pleine liberté ?



Qu'ils aillent faire "cela" un peu plus loin.



Quant à Thot, Hermès Trismégiste, son savoir occulte et inquiétant, lui aussi est terrifiant et abrutissant.



Voir "l'Ane d'or" d'Apulée, le culte d’Isis.



Une volonté de lucidité, non dans la ville lumière, mais de celle de l'obscurité, Jérusalem, où je me trouve pendant un mois.



Jérémie fait dire à Dieu :



"Je rechercherai les justes, à Jérusalem, avec des bougies."



Pour tenter d'en trouver dans ce lieu désolé, malgré le paradoxe.



Talmud

Pour estomper leurs fautes.



La bourgeoisie, notamment de l'éducation reçue dans nos écoles bien hypocrites ?



Nous, nous sommes vertueux, naturellement...



Ce sont les autres qui sont atroces.




La corruption ?



C’est ce à quoi se livrent, d’une manière éhontée, nos adversaires politiques, ces monstres.

Retour à la page d'accueil : ici