H5508
Erreur profonde, grave, déplorable, de toute religion ? Des rapports de domination avec un dieu-idole, absent, inexistant



H5508 Erreur profonde, grave, deplorable, de toute religion ? Des rapports de domination avec un dieu-idole, absent, inexistant


Deutéronome 33.4

"Moché nous a ordonné une Tora, elle est l’héritage de la communauté de Yaacov."



Quand la Tora est fiancée à Dieu, elle est l’héritage de la communauté de Yaacov.



( ; Sefer ha Bahir : )




L’idole est toujours violente, cruelle, sans principes.



La relation avec elle est toujours inexorable.



Péché originel.



Malédiction éternelle d’Israël, tueur du dieu.



Tout au contraire, la vie belle, souriante.



Celle des sentiments.



De l’amour, de la présence.



Non la religion aveugle, et pas seulement la Synagogue, mais tous les êtres de religion, les yeux injectés de sang.



Ceux qui prennent le relais ?



Les artistes.



Du moins, certains d’entre eux, ceux qui apportent de la beauté à la vie.



Et qui la vivent dans la merveille, non la terreur.

Retour à la page d'accueil : ici