H5472
Ne condamne jamais les… "infidèles". Ne considère pas, légèrement, que tu représentes la loyauté, la sincérité, la fidélité…



H5472 Ne condamne jamais les... "infideles". Ne considere pas, legerement, que tu representes la loyaute, la sincerite, la fidelite...



Ne condamne jamais les… "infidèles".



Ne considère pas, légèrement, que tu représentes la loyauté, la sincérité, la fidélité…



Ta fidélité peut être appréciable, réelle.



Mais elle ne t’autorise pas à être légèrement négateur de l’être de qui que ce soit.



Ton opinion sur les idées d’autrui, elle ne te donne jamais le droit de les déclarer "hérétiques", tandis que toi, tu "es" la vérité, et que tu la "possèdes".



Jean Calvin, réformateur prétendu, s’est conduit d’une manière ignoble envers Michel Servet, qu’il a fait brûler à Genève.



Parce qu’il s’opposait à la Trinité.



Torture et cruauté, vilenie.



Sébastien Castellion dit à Calvin :



"Calvin, tu appelles hérétique celui qui ne pense pas comme toi."



Et aussi :



"Tuer un homme, ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme."



Dans sa cruauté et sa barbarie, Calvin ne comprenait pas cela.



Ne sois pas primitif, comme l’inquisition.



Ni comme les islamistes.



Ne te laisse jamais aller à désigner ceux qui diffèrent de toi du nom d’"infidèles".

Retour à la page d'accueil : ici