H5459
Rabi Hizkia Médini, et Dominique Strauss-Kahn : pas vraiment une ressemblance, dans les destins. Seulement, des analogies



H5459 Rabi Hizkia Medini, et Dominique Strauss-Kahn : pas vraiment une ressemblance, dans les destins. Seulement, des analogies

Rabi Hizkia Médini (1834-1904), est accusé, dans sa yechiva, d’avoir séduit une femme de ménage.



Il est diffamé, alors qu’il n’en est rien. Pouvant se justifier, étant donné les aveux sanglotants de la femme, il choisit de se taire, afin de ne pas faire honte à ceux qui se sont livrés à la calomnie.



Son silence le voit désormais d’une grande fécondité, ce qui n’était pas le cas auparavant.



Son livre essentiel, "Sdé Hemed". Une toute autre histoire que celle de Strauss Kahn, qui perd tout ce qu’il avait acquis, dans une histoire de débauche dans un hôtel, au Sofitel de New York. Mais pour lui, l’histoire, très banale, n’était pas une honte…



Un blocage ?



Tu as tout gagné.



Tu as tout perdu.



Une radicale transformation des destins.

Retour à la page d'accueil : ici