H5448
Une Tora ramenée à un réseau primitif de superstitions ineptes : Le Cohen, une potiche, un fétiche, un lieu de tabous…



H5448 Une Tora ramenee a un reseau primitif de superstitions ineptes : Le Cohen, une potiche, un fetiche, un lieu de tabous...

Il ne compte pas.



N’a aucune valeur positive.



Aucune envergure.



Le Cohen se borne à subir son état.



Sa condition raciale.



La dynastie dont il provient, qu’il ne doit pas endommager.



Il est soumis à des règles, toutes négatives.



Qu’il assume, ou non, une qualité qui lui échappe…



La Tora, au cœur de Chemini, le définit.



Lévitique 10.10



"Pour discerner."



"Pour enseigner."



"Entre ce qui est saint et ce qui est profane, ce qui est impur et ce qui est pur."



Passer, continûment, de la sainteté à la pureté.



A la place de cette rare stature, un système inspiré des castes hindoues.



Une noblesse qui n’en est pas une.



Surtout, pas de mésalliance.



C’est Saint-Simon qui parle, tellement violent envers les enfants de Louis l’ensoleillé et de Madame de Montespan.



Ils sont venus de rien.



Ne sauraient être considérés comme "princes du sang", ce qui définit la vraie noblesse.



Le Cohen, fétiche…



Un ensemble de tabous.

Retour à la page d'accueil : ici