H5444
Dès que l’Eglise a commencé à persécuter, ignoblement, tout ce qui n’était pas elle, il n’y avait plus de christianisme



H5444 Des que l’Eglise a commence a persecuter, ignoblement, tout ce qui n’etait pas elle, il n’y avait plus de christianisme

Elle bêlait, dans l’empire romain…



Demandant – vainement – la tolérance.



Une minorité, parmi les mœurs sauvages des Romains.



Mais l’Eglise se développait, insensiblement.



La concurrence avec le Satiricon de Pétrone n’était pas une concurrence.



Petit à petit, elle s’est imposée.



Jusqu’à ce que Constantin, sans vraiment devenir chrétien, l’impose à tout l’empire.



A partir de ce moment, l’enseignement généreux et exigeant de Jésus disparut.



Il était complètement oublié, au profit d’un totalitarisme banal.



Jusqu’à ce que la "mort de Dieu" en débarrasse l’univers.



L’idéal d’amour était devenu cruauté misérable et à courte vue…

Retour à la page d'accueil : ici