H5399
Yod, la plus petite de toutes les lettres, presque imperceptible ; celle que la méchanceté récuse, comme personnelle et donc déplacée



H5399 Yod, la plus petite de toutes les lettres, presque imperceptible ; celle que la mechancete recuse, comme personnelle et donc deplacee

Dans "le dernier des justes", d’André Schwarz Bart.

Un jeune homme s'en servait pour séduire une jeune fille, en lui montrant sa science.

Le premier yod est celui de hachem, au début du nom ; le deuxième, celui de Adonaï, à la fin du nom.

D'où les sidourim qui figurent le nom de Dieu avec deux yod.

Ne pas galvauder le nom.

Ne pas le banaliser.

Au début du traité Souca, la souca doit avoir au moins 10 tefahim (pommes) et au plus dix amot (coudées).

Moins de 10 tefahim, c'est une niche de chien.

Tu es tout de même mieux qu’un chien qui aboie, à force de douleurs.

Comme Ernie Lévi.

Plus de 20 amot, on ne voit plus le plafond.

Ne pas voir le ciel, c’est être complètement perdu.

Le Ari montre que lorsqu'on épèle le yod, on obtient encore yod.

La partie cachée de chacun.

Implicite.

Celle que seule l'amitié discerne, et l'amour.

Quand ont veut bien regarder quelqu’un, le voir.



Et non l’exclure du champ de toutes les légitimités.

Retour à la page d'accueil : ici